Tricot

Tricot 22 : Cardigan Tamayo, Marianne Munier (mar.gue.née)

Bonjour!

Je suis hyyyper contente de revenir par ici aujourd’hui parce-que, aujourd’hui, c’est jour de sortie de patron pour Marianne Munier, alias mar.gue.née 😍 En effet, j’ai eu la chance de faire à nouveau partie de ses testeuses et cette fois-ci, c’était pour son cardigan Tamayo!

Tamayo est un cardigan qui se tricote du haut vers le bas (top-down); en épaisseur DK que j’ai personnellement choisi de tricoter dans un duo de laines de mon stash signé Lain’Amourée; qui a été conçu pour être porté avec 5cm d’aisance; qui a une construction en raglans; qui est fini avec des côtes 1/1; et dont les caractéristiques notables sont cette superbe dentelle sur tout le cardigan et cette très jolie encolure « V ».

Passons à présent à mes photos de Tamayo 🤗

IMG_0465IMG_0472IMG_0488IMG_0495IMG_0496IMG_0485IMG_0478IMG_0498

Le modèle

Le patron s’appelle Tamayo de Marianne Munier, et c’est un modèle que vous pouvez acheter ici, sur Ravelry. Et Marianne le propose avec 15% de réduction jusqu’à dimanche 10 avril avec le code TAMAYOCARDI15 !

La laine utilisée

Comme je vous le disais plus haut, j’ai choisi d’utiliser un duo de laines de Lain’Amourée, duo que j’avais déjà dans mon stash et que je gardais pour un pull mais n’ayant pas de projet précis en tête et ayant très très envie d’un gilet gris foncé, j’ai choisi ce duo de Athéna Fingering, qui est leur Merino SW, et Orphée, qui est leur mohair&soie, en coloris Charles et j’en suis absolument ravie!

Je connaissais déjà ce duo de chez Lain’Amourée puisque j’avais tricoté mon Kerfany (ici) dans ce duo mais en coloris Du Lait dans mon Café et j’avais été conquise, d’autant que leur base Orphée m’avait même réconciliée avec le mohair puisque avant cela, les bases mohair que j’avais pu essayer me piquaient. Alors certes, un cardigan utilisant 6 écheveaux de teinturière indépendante représente un certain coût, mais la qualité est clairement au rendez-vous donc j’en suis très heureuse.

C’est quelle taille?

Pour mon tour de poitrine de 100cm, j’aurais dû réaliser la taille 3 soit 105cm. Cependant, j’avais une belle différence d’échantillon puisque j’avais 2 mailles de moins pour 10cm que Marianne. J’ai donc choisi de réaliser la taille 4 soit 112cm et j’ai obtenu une taille 3 donc c’est parfait et il me va parfaitement bien 😊

Pour information, je l’ai tricoté en taille 4mm pour le corps car c’est avec cette taille d’aiguilles que j’obtenais le plus joli rendu. En revanche, j’ai tricoté les manches en taille 4,5mm et ce n’était absolument pas voulu! J’ai tricoté les manches alors que ma fille avait la grippe, j’étais HS et je n’ai même pas réalisé que je n’utilisais pas le bon diamètre d’aiguilles. Pas avant d’avoir intégralement tricoté la première manche et d’avoir rentré les fils en tous cas 😅

Ceci étant dit, comme je tricote un peu plus serré en rond sur des mini-circulaires qu’en rond ou à plat, la différence corps-manches ne se voit pas. Ouf!

Les modifications

Je n’ai fait aucune modification, juste des adaptations par rapport à la hauteur de mon buste, la longueur de mes bras, et la circonférence de mes poignets.

Par exemple, mes manches mesuraient 45cm de longueur avant blocage et le corps mesurait 38cm de hauteur avant blocage également.

Sinon, j’ai fait un rabat tubulaire aux côtes des poignets et j’ai aussi réalisé plus de diminutions que préconisé dans le patron juste avant les côtes, afin de tomber à 48 mailles et non 54.

Les boutons

Ces boutons, je les adore! C’est déjà la deuxième fois que je les utilise, la première fois c’était pour mon cardigan Romance (ici), et j’en ai tout un petit stock d’avance tellement je les trouve canon à souhait! D’ailleurs, vous allez les revoir très prochainement sur un de mes nouveaux tricots 🤗

Ce sont des boutons vendus en petit tube de 6 boutons de 15mm de diamètre, que j’achète chez Rascol et qui sont vraiment abordables donc je vous les recommande chaudement 😉 Je vous mets le lien ici.

Les difficultés

Je n’ai pas éprouvé de difficulté particulière sur ce patron. Le motif de dentelle est très simple, très intuitif donc ça déroule tout seul et l’effet est vraiment canon.

Je ne conseillerais pas Tamayo à des grandes débutantes en tricot car il faut gérer la dentelle en même temps que les augmentations raglan. Il faut aussi gérer la reprise du motif de dentelle au niveau des manches donc savoir où on s’est arrêté dans le motif avant de mettre les mailles des manches en attente mais sérieusement, ce n’est rien de compliqué. Il faut juste anticiper deux ou trois petites choses 😉 Pis comme d’habitude, Marianne est très claire dans ses explications donc vraiment, pas d’inquiétude, c’est un tricot qui roule tout seul.

Un deuxième?

Pas de suite, mais j’ai très envie d’une version rose framboise qui claque. Pourquoi pas dans le coloris Prune de Lise Tailor (ici), puisque Tamayo est justement une collaboration entre Marianne et Lise Tailor, qui me fait régulièrement fondre avec ses jolis tissus 😊

Eh bien je vous ai tout dit de ma version de mon cardigan Tamayo, de Marianne Munier! J’espère sincèrement qu’il vous plaira ❤️

A très vite!

3 commentaires sur “Tricot 22 : Cardigan Tamayo, Marianne Munier (mar.gue.née)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s