Tricot

Tricot 23 : Cardigan Sakayuki, Marianne Munier (mar.gue.née)

Bonjour!

Je vous retrouve avec un nouveau billet tricot, billet très particulier puisque la pièce dont je vais vous parler aujourd’hui est pour ma fille! La toute première pièce que j’ai tricotée était une écharpe pour ma fille. J’ai enchaîné avec une écharpe pour moi et mon troisième tricot était aussi pour ma fille puisque c’était le gilet Rosa Little de Along Avec Anna mais depuis, plus rien. J’ai joué l’égoïste du tricot la concernant 😅Je suis donc très heureuse de vous écrire ce billet puisque je vais vous y présenter le cardigan Sakayuki, cardigan qui sort aujourd’hui et que j’ai testé pour Marianne, pour mon plus grand bonheur 🥰

Sakayuki est un cardigan qui se tricote du haut vers le bas (top-down) en commençant par la bande d’encolure; en épaisseur DK et j’ai eu envie de suivre les recommandations de Marianne côté laine, je vous dirai tout ça plus bas 😉; qui a une construction en raglans; qui est fini avec des côtes 1/1 torse; et dont la principale particularité est ce sublime panneau de dentelle papillons présent sur les demi-devants.

Voici maintenant quelques photos de Sakayuki porté par ma fille lors de nos vacances à Annecy, il y a quelques jours 😊

tempImage81xbF7tempImageHZYacVtempImageXYjTvIIMG_3392IMG_3393tempImageEhTCQcIMG_3402

Le modèle

Le patron s’appelle Sakayuki de Marianne Munier, et c’est un modèle que vous pouvez acheter ici, sur Ravelry. Et Marianne vous offre 15% de réduction jusqu’au dimanche 24 avril avec le code SAKAYUKI15 !

La laine utilisée

Pour ce cardigan, Marianne a utilisé la base Pénélope de De Rerum Natura, qui est une laine composée à 90% de mérinos d’Arles ou du Portugal et à 10% de soie. C’est une base que j’avais déjà tricotée et adoré tricoter d’ailleurs pour mon gilet Blossom de Along Avec Anna (ici), gilet que j’ai récemment repris au niveau de la bande de boutonnage. Je vous parle de cette reprise dans mon dernier épisode de podcast si ça vous dit, ici.

Sans surprise, j’ai adoré tricoter cette base pour Sakayuki! C’est un fil rond, rebondi, brillant, qui offre une bonne tenue et une excellente définition de la dentelle comme du point texturé, comme ici pour les mailles croisées. Sakayuki était la bonne excuse pour moi pour tricoter à nouveau cette jolie base que je ne peux que vous conseiller! En terme de couleur, ma fille étant super fan de violet, j’ai jeté mon dévolu sur Oursin et elle en est ravie, donc moi aussi 😊

C’est quelle taille?

Ma fille ayant 3 ans et demis et mon échantillon correspondant à celui de Marianne, je suis partie sur la taille 4 ans afin que ma fille puisse le porter de suite et il lui va nickel!

Je l’ai tricoté en aiguilles 4,5mm afin d’obtenir le même échantillon que Marianne.

Les modifications

Je n’ai fait aucune réelle modification.

J’ai simplement fait les manches un peu plus longues que recommandé dans le patron (28cm après blocage au lieu de 23cm) car ma fille est comme moi, ses petits bras sont plus longs que la moyenne 😂

Et pour ce qui est du corps du cardigan, j’ai arrêté après avoir terminé un motif de papillons, à 26cm sous emmanchures (au lieu de 24cm), afin qu’elle puisse le mettre un peu plus longtemps 😊

Les boutons

Ces boutons, vous commencez à les connaître je crois 😅 Ce sont ceux que j’ai utilisés pour mon cardigan Romance (ici), mais aussi pour mon cardigan Tamayo (ici) et je les aime toujours autant!

J’ai cherché des boutons qui correspondraient au coloris Oursin, mais j’ai eu bien du mal à trouver un coloris qui s’en rapprocherait donc ni une ni deux, j’ai pris un tube de mon stock, je les ai posés sur Sakayuki et j’ai trouvé que le duo était plutôt canon et que les boutons ne volaient pas la vedette au patron donc je les ai cousus et je suis hyper contente du résultat.

Ces boutons sont vendus chez Rascol en petit tube de 6 boutons de 15mm de diamètre. Vous les retrouverez juste ici.

Les difficultés

J’ai eu la mauvaise idée de commencer à tricoter Sakayuki quand j’étais en plein au coeur de la grippe et ça ne m’a pas réussi. A ce moment-là, je ne savais même plus comment je m’appelais donc rien à voir avec le patron.

En revanche, j’ai repris Sakayuki une fois la grippe évacuée et là, en 7 jours, le Sakayuki de ma fille était terminé, fils rentrés, lavé, bloqué et il avait ses boutons! Autant vous dire que j’ai adoré le tricoter et que je pense déjà à en refaire un à ma poulette 🥰

A mon sens, Sakayuki est un projet qui demande un tout petit peu de bouteille en tricot. En effet, il faut savoir gérer les augmentations raglan ainsi que le démarrage du motif en même temps, et il faut aussi gérer les mailles croisées sur les rangs endroit et envers. Ceci étant dit, si vous avez déjà fait un cardigan en raglan, et/ou si vous avez déjà tricoté des mailles croisées, même uniquement sur l’endroit, vous n’aurez aucun mal à tricoter Sakayuki. Simplement, je ne le recommanderais pas en premier projet tricot 😉

Un deuxième?

Avec plaisir! En taille 4 ans à nouveau je pense, toujours en Pénélope de De Rerum Natura, et certainement en rose pâle, deuxième couleur préférée de ma fille 😊

Voilà pour mon billet sur Sakayuki, de Marianne Munier! J’espère que ce cardigan  vous plaît autant qu’à moi 🥰

A très vite!

3 commentaires sur “Tricot 23 : Cardigan Sakayuki, Marianne Munier (mar.gue.née)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s